27 octobre 2008

BERNACHES

L'amour ne se conclut pas, comme un marché. L'amour c'est un oiseau. Imprévisible, fantasque. Fragile aussi, et périssable. Et cet oiseau, pourtant, d'un seul battement d'ailes, allègue nos existences de tout le poids de l'absurdité. Louise Maheux-Forcier.
Posté par TatiJo à 23:31 - - Commentaires [17] - Permalien [#]